jeudi 25 avril 2013

Ginkgo biloba

Lors de la plantation des fruitiers sur la partie haute de la parcelle, j'ai réservé un trou pour un ginkgo biloba. Mais pas n'importe lequel...
Ce ginkgo est né durant mes études d'herboristerie en Belgique. Notre professeur de botanique nous avait apporté les "fruits" d'un ginkgo bruxellois. Une curiosité botanique car il ne s'agit en fait pas d'un fruit mais... Bref ! Je vous laisse lire le paragraphe "reproduction" de l'article de wikipédia si ça vous intéresse !
J'avais donc récupéré 4 graines. Une seule a germée.
Printemps 2008 : les premières feuilles se déroullent

Sur la première saison, un arbre bien droit s'est dessiné et déjà de belles grandes feuilles bilobées.

L'hiver 2008 dans le nord se passe à merveille et mon ginkgo continue sa croissance au printemps suivant.
Printemps 2009 : la tête continue de s'allonger

Durant l'hiver 2009 le ginkgo déménage et arrive avec nous en Lozère. L'hiver plus rigoureux ne le dérange pas et au printemps 2010 il redémarre imperturbable.


Mais c'était sans compter sur un coup de froids tardif qui "grille" le bougeons terminal. Pas de croissance donc cette année là ! 2011 rattrapera ce coup dur et le ginkgo se dotera de 5 nouvelles grandes branches.
Printemps et été 2011
 
2012 sera plus modérée quant à la croissance. Des petites branches apparaissent et quelques ramifications aussi.
Des petits accidents de parcours...

Après une naissance en ville, un déménagement de plus de 1000km, quatre hivers rigoureux, le ginkgo à maintenant trouvé sa place définitive dans notre parcelle :
En espérant que les chevreuils du quartier ne le trouvent pas à leur goût !

2 commentaires:

Le papillon a dit…

quel est l' utilisation de la feuille de bilbao ?


Tisane ou ... ?

Jean a dit…

Bonjour,
En résumé le ginkgo est un très bon anti-sénescent, un antioxydant. Plus utilisé en poudre (gélule) ou en macérât glycériné qu'en tisane je pense.
mais dans mon cas, c'est surtout pour le plaisir d'avoir un ginkgo !