jeudi 19 avril 2012

Coup de froid pour la première cueillette

Réveil difficile pour les estragons...
Durant la nuit, le mercure a frôlé les -5°C. Implantés dans la serre, ils avaient démarrés avec vigueur et insouciance. Au petit matin, ils s'inclinent... La glace a fait une apparition à la surface de l'eau.
Bref, les Saints de Glace ne sont pas encore passées, rien d'alarmant donc !
Aujourd'hui nous étions attendues sur le causse Méjean. Peau saumonée, silhouette très souvent torturée, pas de doute nous avons bien rendez-vous avec le Pin sylvestre !
La campagne 2012 de cueillette commence ! Les bourgeons sont là, à porté de main...
Est-ce le froid ? Est-ce la reprise ? Est-ce le vent ? Est-ce les épines qui rend la cueillette du bourgeon de Pin si fastidieuse ? Peut être que c'est comme ça tout simplement !
Que cueillons nous exactement ? Les cônes mâles bien avant leur maturité. On aperçoit également, juste en dessous le cône femelle qui ressemble déjà fort aux "pommes de pin" que l'on connait.
Petite révision des B. A-BA de botanique : on parle souvent de fleur pour qualifier ces "bourgeons". Mais les conifères n'appartiennent pas à la catégorie des plantes à fleurs (angiospermes). Ils appartiennent à la catégories des "plantes à graines" : les gymnospermes. Ce ne sont donc pas des fleurs, mais des cônes, qui abritent les organes reproducteurs mâle pour l'un (les grains de pollen) et femelle pour l'autre (les ovules qui donneront ensuite les graines). Des questions ?

5 commentaires:

Cathy&Manu a dit…

Qu'en faites vous des cônes de pins?

csil a dit…

même question ... hihi !

Mélina et Jean a dit…

On les sèches et on les intègres dans les tisanes. Notamment dans un mélange calmant orienté sur la sphère respiratoire.

Anaïs a dit…

Merci pour ce cours de botanique, je pensais qu'il était encore un peu tôt pour la récolte de ces bourgeons (surtout avec le temps du moment...)D'ailleurs vous êtes dans un micro-climat? Comment des photos au ciel bleu sont-elles possibles en ce moment ^^ :-)

Mélina et Jean a dit…

Nous ne sommes pas en retard en effet pour les récolter, mais mieux vos tôt que tard. S'il fait chaud les bourgeons gonflent très vite et deviennent inutilisables.