mercredi 2 juin 2010

Hache-orties

Après avoir dérouillé et repeint la machine d'origine, après avoir récupéré le portique d'une aiguiseuse à lame de moto-faucheuse, après avoir essayer un moteur de machine à laver (trop rapide), de pompe à eau (toujours trop rapide), après avoir essayé plusieurs poulies, après avoir trouvé la bonne courroie et adapté une roue de vélo en guise de poulie, après avoir taraudé, boulonné, déboulonné, reboulonné, percé, limé, poncé, vissé... Voila le hache-orties équipé d'un moteur, d'un châssis, et d'une rigole d'alimentation en inox !

En tout cas, un grand merci au "Papy de la grande Maison", roi de la bricole dans le sens noble du terme, sans qui on hacherait encore nos plantes à la main !!

NB : pour ceux qui ont goûté nos confitures d'églantine parfumées, un petit sondage et mis en place sur la droite du blog... Merci de nous donner votre avis !

5 commentaires:

L'impatiente.... a dit…

C'est époustouflant, ce métier demande des compétences en tous domaines !!!!
On voit la tête de Robert et les mains de Marco mais où sont Jean et Méli.
J'adore attendre des nouvelles du blog

Mélina et Jean a dit…

L'impatiente ne doit pas être assez attentive !!! Jean est bien sur la photo (si si on voit son oreille !) et Méli prend la photo !
Et toi quand seras tu sur les photos de Jontanels cette année ?

Baloo a dit…

L'impatiente n'est pas assez attentive , c'est vrai.......
J'ai hâte,je serai à Jonta (mais pas sur le photo) le 4 juillet,tu vois combien je dois maîtriser mon impatience.
Je vais donc me mettre à la recherche de l'oreille,hi!hi!
Bisous

DENIS a dit…

bravo pour cette invention qui va sans doute revolutionner l'ere du machinisme agricole

denis a dit…

les confitures sont vraiment trés bonnes
je suis demandeur de tisanes contre l'acide urique